~ Mon compte ~

Delain, Within Temptation
Lotto Arena @ Anvers
le 29/04/2014
Publié le 21/05/2014, par Gothicmelody
Direction Anvers pour assister au concert de Delain et de Within Temptation.
Arrivée devant le Lotto Arena en début d'après-midi, il n'y a pas grand monde et c'est un peu surprenant. En effet, d'habitude les fans sont là en nombre de bonne heure. Le temps est un peu maussade, mais le café en face de la salle est accueillant et bien au courant pour concert du soir, le DVD "Black Symphony" de Within Temptation passe en boucle.

L'ouverture des portes se fait sans trop de bousculade et malgré les quelques problèmes d'information avec les vigiles, l'entrée dans la salle se fait sans trop de problèmes. Finalement au lieu d'aller en gradin avec la presse, le premier rang en fosse étant disponible, un petit tour à la billetterie et l'attente commence.
Le Lotto Arena bien que non complet, se remplit rapidement et la fosse se serre de plus en plus. Après un moment d'attente, les lumières s'éteignent.
Les premières notes de "Go Away" se font entendre et Delain démarre son set.
Le groupe semble en forme, malgré la fin de tournée qui approche. Ils s'amusent et vont d'un bout à l'autre de la scène. Malgré les sollicitations de Charlotte, de Timo et d'Otto, le public semble très réservé ce soir. L'ambiance a vraiment du mal à décoller et l'on repère facilement les fans qui ont déjà fait plusieurs concerts et qui essaient de mettre de l'ambiance. Charlotte assure au chant et s'amuse, les garçons eux aussi montrent qu'ils sont content de jouer.
Le groupe joue les grands classiques de leurs précédents albums et le single "Stardust" ainsi que le titre "Army of Dolls" qui figurent tous les deux sur leur nouvel album intitulé "The Human Contradiction".
Le groupe ne joue que quarante minutes et le set passe vite. Le public est réceptif mais trop réservé malheureusement et les jumps sur "The Gathering" restent limités. La dernière chanson est "We Are The Others". Le groupe se déchaîne et s'amuse jsuqu'au bout.

Une très bonne prestation du groupe, toujours aussi à l'aise sur scène malgré un public un peu calme.



Setlist :


Go Away

Get the Devil Out of Me

Army of Dolls

Stardust

Electricity

Sleepwalkers Dream

The Gathering

Not Enough

We Are the Others


Après une pause de trente minute, c'est au tour de Within Temptation de monter sur scène. le set démarre par "Let Us Burn" issu du dernier album "Hydra". Le public se manifeste un petit peu plus. Le groupe semble content d'être là car dès le début même les garçons sollicitent le public, Ruud, Stefane et Jeroen vont d'un bout à 'autre de la scène et les guitaristes rejoignent de temps en temps Sharon sur l'avancée de la scène (catwalk).
Sharon sollicite le public et comme à son habitude fera de petits discours pour présenter certains morceaux. La chanteuse semble un peu fatiguée car la voix a par moment un peu de mal à suivre dans les aigus et d'ailleurs elle ne s'y risquera pas beaucoup. La demoiselle changera plusieurs fois de tenue et les choix fait pour cette tournée sont assez bons. L'ensemble est intéressant à voir. Du point de vue scénique, les décors, images et mini-films sont agréables à regarder. Les lumières et le son sont de bonnes qualités et la pyro donne un plus à l'ensemble.
Le choix des chansons est porté sur le dernier album avec six titres sur dix mais les anciens morceaux, les grands classiques sont aussi présents. Les duos sont tous interprétés et le clip passe derrière sur l'écran. Sharon sollicite le public pendant les parties des autres artistes mais sur "And We Run", c'est assez difficile de meubler et même Sharon ne semble pas trop savoir quoi faire... Au moment de "Faster" Sharon explique qu'un jeune garçon, Rick Moonen, a participé à une émission néerlandaise qui est présente pour filmer le moment, qu'il a pris des cours avec Ruud et qu'il va jouer avec eux sur ce titre. Le jeune garçon est doué mais l'on sent qu'il est un peu stressé car il joue un petit peu plus vite qu'il ne le faudrait mais Stefane et Ruud sont là pour rectifier l?ensemble.
Après cette prestation, place à la suite du set avec un morceau un peu plus ancien "The Cross". Le public est un petit peu plus dynamique que pour Delain mais à part les premiers rangs en fosse, le reste de la salle reste timide. Les fans, habitués de la tournée ou ayant vu plusieurs fois le groupe, sont faciles à identifier : ils suivent les sollicitations du groupe ou lancent même les jumps et autres automatismes de concerts pris et réactivés à chaque fois.
"Mother Earth" annonce la fin du set avant les rappels. Un inconditionnel du groupe que le public attend et qui en enchante une bonne partie.
Pour les rappels, certains fans sont un peu déçus en entendant les premières notes de "What Have You Done". En effet, une partie des grands fans en ont un peu marre de cette chanson mais celle-ci reste un classique et de ce fait, est toujours jouée. Place maintenant à une reprise : "Summertime Sadness" et là la salle semble très réactive à ce titre qui n'est pourtant qu?une reprise... mais ce soir dans la salle, le public est très varié, des jeunes ados, des parents, des métalleux etc. Le groupe change régulièrement de style et de ce fait le public change aussi et se diversifie. Après cette chanson dynamique place à un moment de douceur avec "Sinead" en acoustique. Une version inattendue mais qui passe bien. La dernière chanson est la traditionnelle "Ice Queen".
Le groupe a fait une bonne prestation de presque deux heures, bien que la fatigue de la tournée se fasse un peu sentir. Le groupe est un groupe de scène, les morceaux ont toujours un petit quelque chose en plus par rapport à l'album et c'est intéressant.


Setlist :


Let Us Burn

Paradise (What About Us?)

Stand My Ground

Iron

Angels

Edge of the World

In the Middle of the Night

Jillian (I'd Give My Heart)

Dangerous

And We Run

Elements Intro

See Who I Am

Faster

The Cross

Covered By Roses

Mother Earth

Rappels:

What Have You Done

Summertime Sadness (reprise de Lana Del Rey)

Sinéad (version acoustique)

Ice Queen



Une bonne soirée avec deux groupes talentueux qui maîtrisent la scène et offrent toujours des concerts de qualité. Le public était trop réservé et c'est dommage car de ce fait l'ambiance n'a guère décollé. Delain est venu dans le hall après le concert pour parler, prendre des photos, des dédicaces avec les fans mais malheureusement les vigiles de la salle ont chassé rapidement le public après le concert. Le seul point négatif de cette soirée : le personnel de la salle qui ne sait pas toujours comment renseigner le public et qui n'est pas forcément très aimable.