~ Mon compte ~

Skeptical Minds
Interview par e-mail, Décembre 2010
Publié le 02/12/2010, par Stef
LAM : “Commençons par la classique présentation du groupe pour ceux qui ne connaîtraient pas. Comment vous décririez-vous ?”
Mich : Salut Stef, et bien Skeptical Minds est un groupe belge formé en 2002 et qui mélange trois styles de base différents, à savoir : l’électro-indus, les riffs métal bien tranchés et la voix mélodique féminine. Ca c’est le point de départ et les caractéristiques majeures de Skeptical même si on joue tout en mineur ;) ;). Le groupe est composé de 5 membres dans sa formule actuelle : Karolina au chant, Catherine au violoncelle, Pat à la basse, Gab à la batterie et moi à la guitare. Gab s’occupe aussi de tout ce qui est électro, samples, programmation. Le violoncelle a été intégré en 2008 car on ne voulait pas une deuxième guitare jouée par une guitare. Le violoncelle remplit donc bien cette mission avec une sonorité qu’une guitare n’aura jamais et il peut aussi offrir beaucoup de possibilités acoustiques en plus de son son classique de violoncelle.


LAM : “Il s’est écoulé plus de cinq ans entre votre 1er album et la sortie de Skepticalized. Le line-up a beaucoup évolué durant cette période. J’imagine que ça n’a pas du être évident à gérer. Quelques mots à ce sujet ?”
Mich : Pas évident ? ben, quand tu n’as pas vraiment de contraintes, il n’y a pas de souci… c’est surtout moralement et organisationnellement qu’il faut rester « groupir ». Mais Gab et moi sommes des durs à cuire… le train a roulé, roule et roulera toujours… tu sautes du train, ou on te pousse héhé, ça arrive… tu prends le train en marche et tu continues avec… ça arrive aussi… mais le train continue… même dans la nuit ou dans le brouillard. Ce qui est un peu difficile à prévoir, c’est est-ce que tu parviendras à reformer une équipe qui sonnera toujours Skeptical, dont l’esprit sera partagé et qui permettra de nous faire ressentir la même magie, même si la musique et les personnages changent un peu de cachet… Et bien, je vous laisse juger… nous, on a l’impression que oui ! ;) on ressent les mêmes ambiances et émotions mais en plus mature… et l’équipe est plus soudée et plus forte que jamais… Skeptical évolue et son potentiel s’exprime petit à petit… quand tu ressens cela, ça ne parait jamais « pas évident à gérer ». On n’est qu’une petite structure avec des petits problèmes si on reste relatifs ;) donc, gérables.


LAM : “Une question pour les filles. Vous êtes les dernières recrues du groupe, comment en êtes vous arrivée à intégrer Skeptical Minds ?”
Karolina : Notre ami commun (Stepix) nous a mis en contact. Un grand merci à lui pour cela ! Nous nous sommes rencontrés avec le groupe à Amsterdam car j’habitais en Hollande à ce moment là. J’ai directement senti que Skeptical Minds étaient les gens qu’il me fallait ! J’ai pu voir clairement qu’il savent ce qu’il veulent ! Après ma folle session de chant dans la voiture, ils ont décidé de m’adopter et depuis ce moment, je sens que je suis à la bonne place sur cette terre.

Catherine : Après quelques années dans la musique classique, l'idée de me tourner vers le métal me trottait beaucoup dans la tête, notamment grâce au groupe Apocalyptica qui était la preuve vivante qu’on pouvait jouer du métal avec un violoncelle ! J'ai donc posté une annonce sur un site, à la recherche d'un groupe et Mich m’a repérée. Après quelques mails et une rencontre organisée entre nous tous, l'audition s’est bien passée et nous en sommes là aujourd’hui :)


LAM : “Parlons maintenant de ce nouvel album. Comment s’est passé sa conception ? Est-ce que tout le monde a participé à la composition des morceaux ? Qui écrit les textes ? En résumé, comment avez-vous travaillé dessus ?”
Mich : Sur cet album, la musique a essentiellement été composée par Gab et moi. Les lignes de chants composées et les paroles, le travail a été partagé entre Karolina, Gab et moi. Certaines étaient terminées quand Karolina est venue et d’autre pas… c’est là qu’elle est surtout intervenue ;) Quand tu as une nana pour faire ta vaisselle, tu continues à la faire toi-même ? non ! ben dans Skeptical c’est pareil ;) chacun ses tâches ! ;) Et en plus, elle adore ça ! Celui qui nous traite de machos se trompe ;) on fait juste plaisir à notre chanteuse en lui permettant d’assouvir une passion hahaha.
Pour la composition musicale elle-même, Gab développe son électro de son côté ou parfois ensembles pour des idées mélodiques, moi des riffs ou des mélodies de mon côté et ensuite on bosse des maquettes dans son studio et on sauve des idée. C’est le point de départ. Puis, on développe couche par couche et on intègre chaque élément au fur et à mesure. On se retrouve à la fin avec entre 6 et 9 pistes de grattes, 40 à 60 pistes d’électro, de percus, de sons, de batteries… quelques pistes de chant, de basse, de violoncelle et démerde toi avec tout ce merdier hahaha ;) mais ça va ! on a trouvé une façon d’agencer cela sans passer la limite du burn out mais on en est par loin haha.


LAM : “Il y a une grande quantité de samples et d’effets sur cet album. L’alchimie ne doit pas être évidente à trouver. Pouvez-vous nous expliquer comment ça se passe ? Qu’est-ce qui guide le choix de tel ou tel son et le fait de le mettre plus ou moins en avant ?”
Mich : Le choix premier est de ne pas reprendre des sons existants ou déjà utilisés… Gab les crée tous un par un… feeling par rapport à l’émotion du morceau… si les sons collent à ce que tu veux transmettre dans la chanson, s’ils s’intègrent bien avec les autres que tu veux combiner, alors tu les gardes ;) C’est plutôt le feeling qui joue mais aussi un côté très mathématique ;) ;) Ca sera plus évident quand un jour on ressortira « l’intégrale »… sorry, j’ai pas pu m’en empêcher ;) L’alchimie, pour résumer est surtout une question de feeling jusqu’à ce qu’on se dise ah… là, ça sonne comme on veut ;) ;) on approche… il se skepticalise ;)


LAM : “J’ai trouvé la jaquette de l’album fort réussie et représentant bien la musique. Quel artiste se cache derrière ? Aviez-vous déjà une idée précise de ce que vous souhaitiez ou lui avez-vous laissé le champ libre ?”
Mich : Alors… le mot artiste est faible. Et tu vas être fier car il est français d’origine. Il s’agit de Fabrice Lavollay (www.fabricelavollay.com) qui est un génie pour nous ;)
Pas besoin de parler avec lui pendant des siècles… la première fois qu’on s’est vus, on a parlé de musique, de métal, de notre jeunesse, alors des gros mots comme Voivod, Napalm Death, Pneumatic Head Compressor ont été prononcés… on parlait la même langue !!!!!
A partir de là, on lui explique en gros l’idée générale, ce qu’on veut mettre comme lignes conductrices. Il nous voit une ou deux fois en live (la seconde c’est pour frimer) et il capte ce qu’on veut… il planche et jusqu’à présent, dès qu’il a présenté un truc plus ou moins fini, on a tous dit à l’unanimité : « putaiiiiinnnnnnn !!! ». Ce qui en bruxellois veut dire : « ouaou ! ça troue le cul !!! ». Bref, pas besoin de beaucoup de mots… et ce qu’on aime, c’est qu’il y ajoute aussi beaucoup d’éléments perso, de symboles, de caractéristiques bien à lui. On aime la combinaison des deux ;) Il faut peut-être qu’il se retienne pour ne pas laisser ses instincts brutaux et malsains déborder de trop sur ce qu’il faut pour SM car on reste assez « soft » par rapport à ce qu’il produit habituellement. Si on lui enlève la muselière et qu’on lui dit : ATTAQUE !!! haha. Un vrai de vrai ;) Il n’y a qu’à voir la tête « relookée » du logo de SM que tu peux voir à l’intérieur du boîtier derrière le CD. C’est un relookage façon Fabrice ;) Brutal, malsain genre barre toi de ma route. Merci Fabrice !!! t’es un crack !!! ;)


LAM : “Skepticalized est sorti le mois dernier à l’occasion de Metal Femal Voices Fest. J’imagine que vous avez déjà eu quelques retours sur ce nouvel album. Quels sont-ils globalement ?”
Mich : Et bien oui !!! pas mal de retours !!! tout d’abord sur le plan de la promo. Le MFVF est un fest suivi dans le monde entier (je n’exagère pas vu qu’on reçoit plein de emails de partout… c’est fou). L’agence 2Wild4 avec qui on a signé un deal de management-booking contribue aussi beaucoup à faire circuler l’image, le nom du groupe et lui apporte pas mal de nouvelles opportunités.
Les retombées merch : le jour du fest, on en a vendu pas mal et on a reçu beaucoup de bons commentaires sur l’album. Ensuite, on reçoit actuellement, depuis le fest, des commandes du monde entier via le net… Russie, Pologne, France, Usa, Canada, Japon, Argentine etc… ça fait très plaisir ;) ;) Le rythme devient régulier et presque inquiétant ;) On a quasi écoulé le premier pressage de 500 CD sorti il y a un mois… pour nous, c’est énorme… surtout qu’avant, on vendait plutôt pendant les concerts, maintenant on commence à vendre en direct via le net.
A propos de vente, une des retombées, est la discussion d’un deal de distribution très intéressant avec une maison de distribution allemande. C’est en cours et en passe d’être signé si tout continue sur cette voie là. A suivre donc.
Bien entendu, beaucoup d’interviews, de reviews, de photos reçues (plus de 1000 qu’on peut voir dans nos albums) bref, tout ça fait bien plaisir et on remercie tous ceux qui partagent cette joie !!! ;) N’oublions pas que les musiciens sont avant tout humains (enfin pas tout haha) et si on donne de la joie à certains, ceux là aussi nous en donnent en retour ;) et c’est comme ça que ça doit marcher… Un chanteur crétois célèbre disait : « Nous (les musiciens et chanteurs), on ne joue pas de la musique pour se démarquer du monde… nous jouons de la musique pour unir le monde… ». Ca va dans tous les sens… quand des gens viennent te voir en concert, c’est ça qui se passe… et tu es impliqué dans le processus ;) ça va dans les deux sens… et c’est génial ;) chaque concert est un moment unique… et ça doit rester ainsi. Quand tu perds ça, alors arrête et va te faire foutre… Si un jour j’arrête et que je vais me faire foutre, tu auras compris… ;)


LAM : “Un petit mot sur le MFVF ?”
Mich : Je ne mentirai pas en disant que ça restera pour nous de très grands souvenirs !!! Skeptical y a participé 3 fois et chaque fois, nous avons eu beaucoup de plaisir et de souvenirs inoubliables… En plus, c’est le fest qui nous a, à chaque fois, fait franchir les paliers un à un… et nous a ouvert les portes une à une… que dire de plus ??? Il mérite sa réputation ! et il est LE passage obligé pour tout groupe metal ayant une chanteuse ! Aucun autre fest n’a autant d’impact en la matière… Il est ciblé et il a du poids… sur le plan international aussi… Exemple : quand 2 Wild 4 case Diabulus in Musica en ouverture de Manowar en Espagne… et ce n’est qu’un exemple… ouvrez l’œil et attendez la suite ;)


LAM : “Il y a une nette différence entre la version studio de vos titres et leur pendant live. Pourquoi ce choix ?”
Mich : On n’a pas fait exprès m’sieur ;) Non, en fait, il y a des morceaux comme « Don’t Wake Up » qui sont très calmes et mélancoliques… on ne le jouera probablement jamais en live… mais il a sa place sur le disque car on y retrouve les fils conducteurs de SM. Toute la musique de SM tourne autour de trois thèmes et on en combine au moins deux à chaque chanson, ce qui te laisse pas mal de possibilités. On jongle avec les trois mots clés : Dépression, Tristesse et Agressivité.
Par expérience, dans le passé, trop de morceaux calmes et lents tuaient l’énergie du set… en tuant d’abord la notre en fait… En live, on a besoin de sentir qu’il y a de l’huile sur le feu en permanence… qu’il se passe quelque chose… on renforce beaucoup de choses et l’équilibre est un peu différent ;) plus percutant… c’est du live !!! le live, en tant que métalleux, ça doit te botter le cul à un tel point que tu n’oses plus t’asseoir en rentrant chez toi. Bref, on l’a surtout adapté en fonction de l’énergie qu’on voulait faire passer sur scène et pour le plaisir qu’on a besoin et envie de ressentir en jouant… Sur CD, c’est plus « sophistiqué » moins dur ou direct… On peut donner aux ambiances la chance de s’exprimer… tu découvres la musique de SM sous différents aspects mais ce qui est amusant, c’est que sur scène et sur disque, chacun des musiciens joue de la même façon… ce n’est qu’une question de mix, de sons, d’équilibre…


LAM : “Quelques news sur la suite des événements pour Skeptical Minds ?”
Mich : Et bien troisième album en bonne voie ;) Musique complètement écrite… on va s’attaquer aux textes, ensuite maquettes, travail, tests live et enregistrement ;) Le troisième album sortira donc dans moins de cinq ans haha. On va dire qu’on va prendre le temps sans trainer… première estimation, début 2012… pourquoi pas ? à discuter avec les parties impliquées. A part ça, jouer un max… on va se mettre à booker des dates… un peu partout et le reste, on verra ;)


LAM : “Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions, je vous laisse le dernier mot. A bientôt.”
Mich : Watch your back !!! (je ne fais pas dans l’originalité mais hé, ho !!! z’en avez pas marre avec tout ce que j’ai déjà écrit ?? hahaha). Merci Stef et à bientôt tout le monde !!!